Newsletter 2020 N°8

La crise est une occasion...

Chèr(e)s collègues, chèr(e)s ami(e)s,

ce mot de traversée du solstice se fera d’abord l’écho de l’ultime passage d’un collègue proche. Nous y ferons l’écho de son parcours, de ses livres et, dans la foulée, des publications récentes de membres de notre association ou de compagnons de route.

Nous verrons aussi comment il arriva au Père Noël d’être supplicié.

Mais avant toute chose, je voudrais remercier toutes celles et ceux qui se sont investi(e)s et continuent à oeuvrer dans des groupes de réflexion, des instances déontologiques, et des fonctions de représentation austères mais essentielles (COMPsy, CNE, etc.).

Privés de beaucoup d’occasions de rencontre, nous n’en n’avons pas moins continué à travailler. Nous sommes même arrivés, en fin de législature devant le Parlement, à faire renier par l’ex-Ministre de la Santé ses propres écrits concernant la non-obligation pour les psychologues cliniciens de s’inscrire à la Commission des Psychologues. Ce n’est qu’un début. En outre, notre nouveau site web sera mis en ligne avant la fin de l’année !

Si la pandémie ne nous est pas favorable, au moins a-t-elle mis au jour des trésors de solidarité, ainsi que l’impact de la santé mentale sur la santé sociale et sur la santé toutcourt. À partir de l’anthropologie et de de l’éthique psychanalytiques, nous tenterons en 2021 de surfer sur cette vague.

Francis Martens