• Balises par gros temps

    Dans le sillage précis du démantèlement du secret professionnel - sous prétexte de terrorisme- par le gouvernement Michel, il s'agit d’agencer quelques éléments d’apparence disparate pour accentuer l’importance des enjeux et souligner la gravité de la mise à mal silencieuse de la démocratie et de l’état de droit. Rappelons-nous que le propre de ce qu’on nomme «état de droit», c’est la soumission des institutions et des... lire la suite

    Télécharger (.pdf 188Ko)
  • Le secret professionnel bafoué. La démocratie en danger.

    Sous prétexte de lutte contre le terrorisme, et de la façon la plus insidieuse, le secret professionnel est attaqué de toutes parts. Un pas plus loin, c’est la délation qui est en passe de nous être imposée. Plus que d’un enjeu « professionnel », il s’agit de la mise à mal d’un des piliers de la démocratie. L’actuel gouvernement ne cesse de s’y employer. Le colloque « Le secret professionnel démantelé. Les terroristes font-ils... lire la suite

    Télécharger (.pdf 571Ko)
  • Les terroristes font-ils la loi ?

    Le ministre Borsus (MR) a soutenu la proposition N-VA de mise à mal du secret professionnel des travailleurs sociaux. Le cdH s’est rallié à ce texte. Il a été adopté en commission. Mais il faut le savoir : le secret professionnel n’est pas le «secret des professionnels». Il ne s’agit pas seulement de garantir un cadre d’exercice protégé à des professionnels et à leurs interlocuteurs, dans le contexte de situations délicates :... lire la suite

    Télécharger (.pdf 57Ko)
  • Pour un réel Conseil Supérieur de la Santé Mentale

    Depuis une douzaine d'années, l'APPPsy propose la création d'un chapitre 3 - «Les professions de la santé mentale» - au sein de l'Arrêté Royal 78 sur les professions des soins de santé. Il s'agit en effet de tenir compte de la réalité spécifique tant sociale que clinique où s'inscrivent les problématiques de la santé mentale. Et tout aussi bien de son impact budgétaire sur la santé tout court, vu le fort taux de comorbidité somatique... lire la suite

    Télécharger (.pdf 0Ko)
  • Une culture institutionnelle délétère : la collusion entre la Commission des psychologues et la Fédération belge des psychologues

    Organe institué par la loi, la Commission des Psychologues a l'ambition de muter vers un «Ordre» ou un «Institut» des psychologues. Cette ambition ne peut qu'inquiéter ceux qui la connaissent du dedans - c'est le cas de l'APPPsy - et qui se heurtent à un fonctionnement occulte, non démocratique et confus. Portée par des enjeux de pouvoir, cette façon de dysfonctionner s'avère toxique pour une profession dont elle détériore l'image et... lire la suite

    Télécharger (.pdf 161Ko)
  • La Cour Constitutionnelle suspend l'article 11 de la Loi De Block

    Le 22 décembre 2016, la Cour Constitutionnelle a suspendu l'article 11 de la Loi De Block
    Télécharger (.pdf 204Ko)
  • Loi De Block : logique de la confusion

    Il apparaît que sous la confusion et l’indigence apparente de la loi De Block circule le fil rouge d’une implacable logique. La ministre certes peine à définir une quelconque politique de la santé. Elle a plus de mal encore avec la notion de «santé mentale». Mais elle excelle à en assujettir les praticiens aux normes les plus abusives du corporatisme médical.
    Télécharger (.pdf 72Ko)
  • Affiliation à l'APPPsy

    Pour défendre l'éthique et la clinique du psychologue orienté par la psychanalyse : affiliez-vous à l'APPPSY!
    Télécharger (.pdf 189Ko)
  • Recours contre la loi De Block

    Alter-Psy est un collectif citoyen de professionnels des sciences humaines, sociales et de la santé qui s’inscrivent dans une perspective humaniste de la psychothérapie et de la relation d’aide. Le communiqué de presse d'Alter-Psy annonce un recours en annulation et en suspension de la loi De Block auprès de la Cour Constitutionnelle. L'APPPsy s'associe à ce communiqué.
    Télécharger (.pdf 1330Ko)
  • Lettre d'information 2016/n° 3

APPpsy asbl  |  53, rue du Président  |  1050 Bruxelles  |