• MMPP : Médicaliser le chômage pour mieux exclure

    Une nouvelle pratique du FOREM wallon tend à établir une catégorie de travaiileurs sans emploi - les personnes affectées de troubles Médicaux, Mentaux, Psychologiques ou Psychiatriques - non-insérables ou réinsérables dans le circuit du travail. Cette réponse inadéquate à un réel problème de réinsertion participe, quelles que soient les volontés... lire la suite

  • Encadrons la santé mentale (projet Demotte)

    Commentaire du projet de loi novateur envisagé, en son temps, par le Ministre de la Santé, Rudy Demotte.

  • Memorandum 2013

    Grands axes de l'APPPsy dans le domaine de la reconnaissance du titre de psychothérapeute, de la non-paramédicalisation - directe ou indirecte - de la profession, et de l'inclusion du psychologue clinicien dans l'Arrêté Royal n°78 (professions des soins de santé).

    Télécharger (.pdf 198Ko)
  • Instance déontologique pour les psychologues

    Télécharger (.pdf 36Ko)
  • Entre arrogance, tricherie et incompétence : la loi De block sur la psychothérapie.

    La loi sur la psychologie clinique et la psychothérapie issue du cabinet De Block (2016) constitue un déni de démocratie, abrogeant sans débat une loi de consensus élaborée au fil de plusieurs années et dont la ministre était chargée de publier les arrêtés d'application. Cette loi, votée majorité contre opposition (c'est-à-dire avec pour seul soutien francophone le MR, ravalant sans état d'âme son vote d'adoption de la loi Onkelinx... lire la suite

  • Recours contre la loi De Block

    Alter-Psy est un collectif citoyen de professionnels des sciences humaines, sociales et de la santé qui s’inscrivent dans une perspective humaniste de la psychothérapie et de la relation d’aide. Le communiqué de presse d'Alter-Psy annonce un recours en annulation et en suspension de la loi De Block auprès de la Cour Constitutionnelle. L'APPPsy s'associe à ce communiqué.
    Télécharger (.pdf 1330Ko)
  • Loi De Block : logique de la confusion

    Il apparaît que sous la confusion et l’indigence apparente de la loi De Block circule le fil rouge d’une implacable logique. La ministre certes peine à définir une quelconque politique de la santé. Elle a plus de mal encore avec la notion de «santé mentale». Mais elle excelle à en assujettir les praticiens aux normes les plus abusives du corporatisme médical.
    Télécharger (.pdf 72Ko)
  • Pour un réel Conseil Supérieur de la Santé Mentale

    Depuis une douzaine d'années, l'APPPsy propose la création d'un chapitre 3 - «Les professions de la santé mentale» - au sein de l'Arrêté Royal 78 sur les professions des soins de santé. Il s'agit en effet de tenir compte de la réalité spécifique tant sociale que clinique où s'inscrivent les problématiques de la santé mentale. Et tout aussi bien de son impact budgétaire sur la santé tout court, vu le fort taux de comorbidité somatique... lire la suite

    Télécharger (.pdf 0Ko)
  • Les terroristes font-ils la loi ?

    Le ministre Borsus (MR) a soutenu la proposition N-VA de mise à mal du secret professionnel des travailleurs sociaux. Le cdH s’est rallié à ce texte. Il a été adopté en commission. Mais il faut le savoir : le secret professionnel n’est pas le «secret des professionnels». Il ne s’agit pas seulement de garantir un cadre d’exercice protégé à des professionnels et à leurs interlocuteurs, dans le contexte de situations délicates :... lire la suite

    Télécharger (.pdf 57Ko)
  • Projets de Loi regrettables

  • Positions de l'APPPsy, octobre 2013

    Législation en matière de psychologie clinique, de psychothérapie et de santé mentale. Positions de l'APPPsy.

APPpsy asbl  |  53, rue du Président  |  1050 Bruxelles  |